( Technologie DC Inverter )

DC INVERTER ou vitesse fixe ?

Comparée à un système traditionnel à vitesse fixe, la technologie INVERTER autorise une économie d’énergie de 30 % en classe A.

Qu’est-ce que la technologie DC INVERTER ?

Cette technologie de pointe permet à votre climatisation d’adapter sa vitesse à la température programmée. Elle module en continu la puissance du système, évitant ainsi le lancement et l’arrêt répété du compresseur : dès que la température idéale est atteinte, sa vitesse est automatiquement réduite. Résultat, 30 % d’énergie économisée et des performances acoustiques optimisées.

Des performances plus élevées

  • la température programmée est atteinte plus rapidement,
  • elle est régulée en continu pour éviter les phases de démarrage et d’arrêt du compresseur, avec un niveau de performance de +/- 0.5°C maximum,
  • la puissance du compresseur s’adapte automatiquement à la capacité de la pièce.

Comment fonctionne un climatiseur ?

La climatisation est une technologie écologique, largement éprouvée et d’une grande fiabilité.

Un climatiseur fonctionne sur le même principe qu’un réfrigérateur. Un fluide frigorigène circule en circuit fermé dans le climatiseur. Il absorbe la chaleur (les calories) de la pièce pour la rejeter vers l’extérieur.
En hiver, par inversion de cycle de fonctionnement, le climatiseur récupère les calories à l’extérieur et restitue la chaleur à l’intérieur. Il peut « pomper » ces calories extérieures jusqu’à des températures de -15°C. C’est le principe de la pompe à chaleur, plus communément appelé PAC. Il s’agit d’un véritable système de chauffage, aussi performant qu’un système traditionnel, et bien plus économique.

4 phases de fonctionnement

  1. Le compresseur comprime le fluide frigorigène et élève sa pression et sa température.
  2. En passant dans le condenseur, le fluide frigorigène réchauffé cède une partie de ses calories au milieu chaud dont la température est moins élevée.
  3. Le détendeur fait baisser la pression et donc la température du fluide.
  4. En passant par l’évaporateur, sa température étant plus basse que celle du milieu froid, le fluide en capte les calories et le cycle peut recommencer.

airair